10
Jan 08
Rédigé par Nicolas

 Table des Matières

Objectif

Installation d'Oreon, couche de gestion du logiciel de supervision Nagios. Il sera également vu ici l'installation de Nagios (via l'installeur fourni par Oreon) et Perfparse add-on pour Nagios.

Versions Installées

  • Oreon: 1.3.1
  • Nagios: 2.5

Pré-requis

  • mySQL 4.1 (ou 5.0)
  • apache2 (2.0 indispensable, ne fonctionne pas avec apache 1.3)
  • gcc
  • sudo (1.6.8)
  • php-pear (5.1.6) (si cette version n'est pas disponible, passez les sources APT en testing)
  • php4 (4.3.10)
  • php4-mysql (4.3.10)
  • php4-cgi (4.3.10)
  • php4-gd (4.3.10)
  • php4-snmp (4.3.10)
  • php4-ldap (4.3.10)(pour supporter l'authentification LDAP)
  • nmap (3.81) (Outil d'analyse réseau)
  • librrds-perl (1.0.49) (Composant graphique pour Oreon)
  • libgd-gd2-perl (2.23) (Composant graphique pour Oreon)
  • libnet-snmp-perl (5.2.0) (Pour les scripts SNMP en Perl)

Installation des Pré-requis

Installer en premier lieu le compilateur C et le sudo.

# apt-get install gcc sudo

Installer ensuite le serveur web (apache2)

# apt-get install apache2

Installer ensuite la base de données mySQL

# apt-get install mysql5-server

Installer tous les composants PHP

# apt-get install php4 php4-gd php4-mysql php4-cgi php4-ldap php4-snmp libapache2-mod-php4

  

Installation de Nagios

Récupération des Sources

Récupérer l'installation de Nagios sur le site d'Oreon (contenant un script d'installation de Nagios) à l'adresse suivante:

http://www.oreon-project.org/component/option,com_remository/Itemid,53/func,select/id,3/

Décompresser l'archive dans le répertoire /tmp

# tar zxvf install_nagios2.5_by_oreon-v1.tar.gz

Installation de Nagios

Nagios s'installe par défaut dans /usr/local/nagios. Si vous souhaitez l'installer ailleurs, il faut modifier dans le fichier install.sh les lignes suivantes:

INSTALL_DIR_NAGIOS="/usr/local/nagios"
SAMPLE_DIR="/usr/local/nagios/etc"

Exécuter ensuite le script d'installation

# /tmp/install_nagios2.5_by_oreon-v1/install.sh

Une série de questions seront posées:

Répondre comme suit:

install freetype

yes

install jpg

yes

install png

yes

install gd

yes

install rrdtool

yes

install net-snmp

yes

Version

1

System Contact

(Contact)

System Location

(Emplacement de la machine)

install nagios

yes

restart apache

yes

Please enter your password for admin account (nagiosadmin)

Mot de passe Admin de Nagios

start nagios server

yes

Vérifications post-installation

Bien vérifier que le homedir de l'utilisateur nagios a bien été créé et que les droits ont été affecté à l'utilisateur nagios et au groupe nagios.

# ls -l /home/nagios

Si les droits ne sont pas corrects:

# chown -R nagios:nagios /home/nagios
# chmod -R 775 /home/nagios

Faire un lien pour le répertoire rrdtool

# ln -s /usr/local/rrdtool-1.0.49/ /usr/local/rrdtool

Faire un lien pour le répertoire PEAR

# ln -s /usr/share/php/ /usr/share/pear

  

Installation d'Oreon

Pré-requis

Paquets PEAR

Plusieurs paquets PEAR sont nécessaires. Liste des paquets PEAR:

* Archive_Tar
* Auth_SASL
* Console_Getopt
* Date
* DB
* DB_DataObject
* DB_DataObject_FormBuilder
* HTML_Common
* HTML_QuickForm
* HTML_QuickForm_advmultiselect
* HTML_Table
* HTTP
* Image_Canvas
* Image_Color
* Image_Graph
* Image_GraphViz
* Mail
* Mail_Mime
* MDB2
* Net_SMTP
* Net_Socket
* Net_Traceroute
* Net_ping
* Numbers_Roman
* Numbers_Words
* Validate
* XML_RPC

Il faut donc lancer la commande suivante pour installer ces paquets et leurs dépendances:

# pear install -o -f --alldeps DB DB_DataObject DB_DataObject_FormBuilder MDB2 Date Numbers_Roman Numbers_Words HTML_Common HTML_QuickForm HTML_QuickForm_advmultiselect HTML_Table Archive_Tar Auth_SASL Console_Getopt HTTP Image_Canvas Image_Color Image_Graph Image_GraphViz Mail Mail_Mime Net_SMTP Net_Socket Net_Traceroute Net_Ping Validate XML_RPC

/!\ Il est possible qu'il y aie un dépassement de mémoire si on demande l'installation de tous les paquets en une seule ligne de commande. Dans ce cas, il faudra les installer un par un, ou deux par deux (sachant que les dépendances seront installées automatiquement).

/!\ En cas de présence d'un proxy, lancer au préalable la commande suivante pour paramétrer le proxy:

# pear config-set http_proxy http://yourproxy.domain.tld:3128

Configuration de PHP

Avant de lancer l'installation de Oreon, il faut également vérifier la configuration de PHP (fichier php.ini):

  • S'assurer que la limite de mémoire est bien fixée à 16Mo.
[...]
memory_limit = 16M
[...]
  • S'assurer que les extensions nécessaires sont bien activées (snmp, mysql, gd, ldap), les lignes suivantes doivent être décommentées :
[...]
extension=mysql.so
extension=gd.so
extension=snmp.so
extension=ldap.so
[...]

Si modifications il y a eu, il faut redémarrer le apache2 pour plus de tranquilité

# /etc/init.d/apache2 restart

Récupération des Sources Oreon

Récupérer l'installation d'Oreon à l'adresse suivante:

http://www.oreon-project.org/component/option,com_remository/Itemid,53/func,select/id,7/ (cette documentation est basée sur la version 1.3.1-1)

Décompresser l'archive dans le répertoire /tmp

# tar zxvf oreon-1.3.1-1.tar.gz

Installation d'Oreon

Lancer l'exécutable install.sh sous le répertoire /tmp/oreon-1.3.1-1/

# /tmp/oreon-1.3.1-1/install.sh

Répondre aux questions posées comme suit:

Are you sure to continue

y

Where is installed Nagios

[Appuyer sur Entrée si vous avez laissé le chemin par défaut], sinon renseigner le chemin d'install de Nagios

Where are your Nagios etc directory

[Appuyer sur Entrée si vous avez laissé le chemin par défaut], sinon renseigner le chemin d'install de Nagios suivi de /etc

Where are your nagios plugins/libexec directory

[Appuyer sur Entrée si vous avez laissé le chemin par défaut], sinon renseigner le chemin d'install de Nagios suivi de /libexec

Where are your nagios bin directory

[Appuyer sur Entrée si vous avez laissé le chemin par défaut], sinon renseigner le chemin d'install de Nagios suivi de /bin

Where do I install Oreon

[Appuyer sur entrée si vous voulez laisser le chemin par défaut], sinon renseigner le nouveau chemin

Where is sudo

[Appuyez sur Entrée]

Where is installed RRD perl modules (RRDs.pm)

[Appuyer sur Entrée]

Where is rrdtool binary

/usr/local/rrdtool/bin/rrdtool (si vous avez installé rrdtool avec le script Nagios)

Where is mail binary

[Appuyer sur Entrée]

Where is PEAR Path

[Appuyer sur Entrée]

Post-Installation

Redémarrer 3 services:

# /etc/init.d/apache2 restart
# /etc/init.d/mysql restart
# /etc/init.d/nagios restart

Configuration d'Oreon (Premier lancement)

Lors du premier lancement d'Oreon (via l'interface web) à l'adresse :

http://youroreonserver.domain.tld/oreon/

La finalisation de l'installation va se lancer (vérification des paths et des composants, création de la base de données oreon, création du compte administrateur...), elle se passe sur 12 écrans dont voici le détail avec quelques explications:

config_web01

Bienvenue sur l'interface de configuration du logiciel! 

config_web02

On accepte la licence...

config_web03

Laisser les champs comme ci-dessus s'ils conviennent. Dans le cas de cette procédure, bien penser à changer la version de Nagios et choisir 2.x. Les chemins doivent correspondre à ce qui a été renseigné plus haut lors de l'installation.

config_web04

Une première phase de vérification est effectuée. Normalement il ne devrait pas y avoir de problèmes si vous avez suivi pas à pas ce howto.

config_web05

La seconde phase de vérification concerne tous les paquets (ou composants) PEAR nécessaires. S'ils ont bien tous été installé ci-dessus, l'écran devait ressembler à celui là. Sinon reprendre l'installation des composants manquants par la commande suivante:

# pear install -o -f --alldeps <nomducomposant>

Puis cliquer sur le bouton Recheck qui doit apparaître en cas de problème.

config_web06

Renseigner les champs comme ci-dessus. Si vous n'avez pas renseigné de mot de passe après l'installation de mySQL, laisser le premier champ vierge.

Définissez le nom de la base Oreon ainsi que le mot de passe de connexion. Le nom de l'utilisateur par défaut est identique à celui de la base.

/!\ Bien penser à mettre le type de base de données en OLD_PASSWORDS() (Même si vous utilisez une version 5.0 de mySQL) 

config_web07

La vérification de mySQL est inscrite dans cet écran.

config_web08

L'écran suivant concerne directement Oreon, il s'agit là de renseigner le login administrateur, le mot de passe, le nom et prénom de l'administrateur, son adresse mail. Ne pas oublier pour les francophones comme moi de sélectionner la langue Française fr. (Ces options sont toutefois remodifiables dans la page de configuration de l'utilisateur sous Oreon).

config_web09

Si comme moi, vous ne souhaitez pas utiliser d'authentification LDAP, laisser sur No. (Cette option est remodifiable dans la page de configuration sous Oreon).

config_web10

Le résultat de la génération du fichier de configuration est montré dans cet écran.

config_web11

Puis c'est au tour de la création de la base de données d'être crééé. 

config_web12

L'installation est terminée ! Je vous invite à suivre ces instructions et aller lire le fichier ArchiveLogInDB_README.txt.

Il ne reste plus qu'à se connecter sur la page d'accueil et s'authentifier !

config_web13

Installation de PerfParse

Pré-requis

Voici la liste des paquets suivants:

  • libmysqlclient15-dev (mettre à jour les sources d'APT pour passer en testing).
  • libglib2.0-dev
  • libperl-dev
  • perl 5.8
  • libgd-noxpm-dev
  • libgd-dev

Installer ces paquets par la commande suivante:

# apt-get install libmysqlclient15-dev libglib2.0-dev libperl-dev libgd-dev libgd-noxpm-dev

Recompilation du binaire nagios

Récupérer en premier lieu les sources sur Sourceforge, puis les décompresser.

# tar zxvf nagios-2.5.tar.gz
# cd nagios-2.5/

Reconfigurer pour prendre en compte ?PerfParse.

# ./configure --enable-embedded-perl --with-perlcache --disable-statuswrl --with-default-perfdata

Une fois la reconfiguration faite (et avec succès), recompiler uniquement le binaire nagios par la commande suivante

# make nagios 

S'il n'y a pas de problèmes, cela devrait recréer un fichier binaire nagios sous nagios-2.5/base/

Arrêter le service nagios et mettre à jour le binaire en copiant le nouveau fichier compilé. Redémarrer ensuite le service nagios.

# /etc/init.d/nagios stop
# cp base/nagios /usr/local/nagios/bin/
# /etc/init.d/nagios start

Installation de Perfparse

Compilation de Perfparse

Récupérer les sources de Perfparse sur Sourceforge

Décompresser la source

# tar zxvf perfparse-0.105.6.tar.gz

Puis configurer Perfparse

# cd perfparse-0.105.6/
# ./configure --prefix=/usr/local/nagios --with-imagedir=/usr/local/nagios/share/images/ --with-cgidir=/usr/local/nagios/sbin --with-http_image_path=/nagios/images

Ajouter le répertoire où se trouvent les librairies dans /etc/ld.so.conf

# echo /usr/local/nagios/lib >> /etc/ld.so.conf

Compiler enfin Perfparse s'il n'y a pas eu de problème à la configuration et installer.

# make
# make install

Réattribuer les droits sur le répertoire lib 

# chown -R nagios:nagios /usr/local/nagios/lib/

Création de la base de données PerfParse

La création de la base de données perfparse sous mySQL doit être faite manuellement.

Le fichier SQL de création de la base de données perfparse se trouve dans les sources, sous le répertoire scripts/

# cd scripts/
# mysqladmin -u root -p create perfparse
# mysql -u root -p perfparse < mysql_create.sql

© 2003 - 2018 kns7.org | Site réalisé et hébergé par KNet Solutions | Plan du site | Contact