Donc il y a bien Internet à Cachi, et même très rapide, très moderne. Pourtant, je me trouve dans une toute petite ville de près de 1000 habitants, au milieu d'une oasis de verdure, le long du Rio.

Mon étape d'aujourd'hui (340km, dont 150km de pistes) consistait à descendre la Ruta 68 direction Cafayate (au sud de Salta). J'y suis arrivé vers 14h00, pile poil pour me prendre quelques empenadas en terrasse. Ce premier tronçon est invraisemblable, des paysages lunaires, des déserts rouges, jaunes, mais très peu de vert (au bord d'un seul rio, qui a encore de l'eau) ! Il fait chaud, extrêmement chaud. Il n'y a pas d'eau, tous les rio et les arroyo sont asséchés, mais les paysages sont tout simplement sublimes et presque irréels pour moi. Je ne me doutais pas de tel endroit en Argentine.

 

 

 

 

Cette première vallée qui suit le Rio (j'ai oublié le nom, je le rajouterais plus tard) est de plus en plus désertique, passant de montagnes noires à ocre, en passant par une sorte de vert kaki, métallique... Je crois si je me souviens bien qu'elle est surnommée la Vallée des Peintres !

En arrivant a Cafayate, je découvre une petite bourgade vraiment agréable, une oasis à nouveau de verdure, mais cela n'empêche pas le soleil de cogner dur. En discutant avec le patron du resto, il m'a expliqué qu'ici il pleut à peu près 300ml d'eau par an et seulement en décembre/janvier. Il y a cependant beaucoup de Bodegas aux alentours de Cafayate. Comme quoi, le vin pousse aussi dans le désert :)

En repartant de Cafayate, par la Ruta 40 pour Cachi, j'ai traversé quelques petits pueblos très "authentiques". Très jolis.

Puis la ruta 40 se transforme en piste. Large et "confortable" au début, puis au fur et à mesure que l'on progresse elle devient petite et sinueuse. Cette route entre Cafayate et Cachi, la célèbre Ruta40, est hallucinante... A chaque sortie de virage, c'est un nouveau monde qui s'ouvre devant mes yeux, les couleurs changent, la végétation, et les dangers ! (Camions, chèvres, chiens, vaches, touristes...) Ces virages sont pleins de surprises !!! (du coup après mon premier chassé-croisé avec un camion dans un petit virage, j'ai arrêté de me prendre pour Sebastien Loeb ! )

Celle-ci est spécialement pour toi Tim !

Je suis finalement arrivé à Cachi à la tombée de la nuit (quel parfait timing n'est-il pas ?), j'ai trouvé une petite auberge de jeunesse, pas du tout animé, mais ce n'est de toute facon pas ce à quoi je m'attendais ici :) Les photos du Pueblos au petit matin arriveront donc demain. Quelques dernières photos d'aujourd'hui qui se passent de commentaires.

© 2003 - 2019 kns7.org | Site réalisé et hébergé par KNet Solutions | Plan du site | Contact