Je suis en transit a Rio Gallegos, dans on premier voyage en bus entre Ushuaia et El Calafate. 4h d'attente, bon... Heureuseent (?) qu'il y avait u n Carrefour juste a cote, j'ai pu du coup me ravitailler avant d'arriver a El Calafate, aux alentours de minuit ce soir.

Le voyage en bus fut tres confortable. Je n'a i pas vu le temps passer avec d'aussi beaux paysages. On a quitte Ushuaia ce matin a 5h00 (donc rendez vous a 4h30 a la station de bus) avec Sebastien et Elisa qui partaient pour Puerto Maderos. Dur dur le reveil c matin, mais par miracle je me suis leve d'un bond a 4h00 lorsque le reveil a sonne (comme vous avez pu peut etre le remarquer, les reveils ponctuels c'est pas ma specialite ici...)

Je mettrais ce soir ou demain a El Calafate quelques photos de mon voyage en bus, on se rend mieux compte par la route que l'on se trouve vraiment au bout du monde.

Je fais la route avec un anglais et une Portugaise (lui va aussi a El Calafate, mais la portugaise repart pour le Chili). Je ne serais donc pas seul ce soir a chercher un hostel a minuit :)

Hier soir, apres une journee loose de premiere a Ushuaia, j'ai fait mes adieux comme il le fallait d'Ushuaia.

En gros pour expliquer la loose : J'avais prevu de me lever a 9h00 pour aller faire un tour sur le Canal de Beagle en voilier ou en petit bateau de 10 personnes (donc pas les gros traine-touristes de 100 personnes). Rate, j'ai emerge a 11h en meme temps que l'allemand qui logeait dans le meme dortoir. Pas grave je file directement au port pour reserver l'excursion de 15h. Tout se passe bien, et au moment de partir, tempete de neige, sortie annulee... Decu (voir degoute) je me rabat sur le musee maritime d'Ushuaia (a defaut de prendre la mer), et dans l'etat ou j'etais (plein de deception et de rancueur) je ne l'ai pas apprecie. Je sors du musee a 16h30, un ciel bleu magnifique, temps clair et degage en mer... Bref...
Par chance, avec Sebastien et Elisa, on avait prevu de monter au Glacier Martial (qui surplombe la baie) en fin de journee, il avait loue une voiture sur place (excellente idee, car ca permet de s'eloigner de la ville peu interessante et de s'enfoncer dans les montagnes plus facilement). On est donc monte en fin de journee la haut, en se perdant avec un super detour par les bidons-ville de Ushuaia (super interessant de voir le clivage entre le quartier du port (Disney Land du bout du monde) et les quartiers pauvres grignottes sur la foret) et la vue etait magnifique, ca a commence a me reconforter de mon sentiment de deception general d'Ushuaia. Puis en rentrant a l'auberge, je suis tombe sur Sebastian, l'allemand avec qui j'ai passe ma soiree entiere a discuter, boire, fumer... Genial !! En plus il vit a Francfort, comme quoi, il faut faire 15000km pour rencontrer des potes francfortois ! Il reste encore aujourd'hui sur Ushuaia et me rejoins demain sur El Calafate, je m'en rejouis deja !

Pour conclure, Ushuaia fut un episode tres etrange...

Une ville moche et franchement trop touristique (je m'imaginais plus la petite bourgade du bout du monde et non une ville de 70 000 hab.),
une nature renversante avec la meteo qui va avec (on a les 4 saisons de l'annee en une journee),
ces lumieres si particulieres avec ses nuits australes (a 4h30 le soleil va bientot se lever mais il fait deja jour),
une auberge decevante trop impersonnelle avec beaucoup beaucoup de francais,
personne de la ville ne voulant parler espagnol avec moi (ils repondaient tout le temps en anglais meme si je m'essayais a l'espagnol),
des rencontres GENIALES, entre Sebastien et Elisa, Sebastian, Pierre et Martha la premiere nuit, le passage sur Allo la planete !

Donc pas si mal Ushuaia, meme si je n'y ai pas passe assez de temps (2 jours) et que je n'ai pas reussi a faire tout ce que je voulais.
Ce sera pour une prochaine fois, quand je ferais mon expedition en Antartique !! :)

A bientot a El Calafate - El Chalten pour des photos et un peu plus de temps pour rediger (et avec accents)

© 2003 - 2019 kns7.org | Site réalisé et hébergé par KNet Solutions | Plan du site | Contact