Un peu de nouvelles depuis Buenos Aires. Je suis bien arrivé à Ushuaïa, avec 2 heures de retard bien sûr sur le vol (low cost argentin). De nuit et en survol, la ville paraît immense, bien plus grosse que ce que je pouvais m'imaginer ! Il y a ici au bout de l'Argentine, 70 000 habitants permanents (plus bien sûr la floppée de touristes).

On rencontre d'ailleurs ici majoritairement des touristes quand on se ballade dans le centre. Et énormément de français. Dommage pour mon espagnol, ça attendra mon départ pour El Calafate vendredi 6, à 5h00 du matin.

Ushuaïa a une atmosphère très particulière, d'un côté des jolies petites maisonnettes avec jardin et très colorées, et de l'autre, des magasins pour touristes de tous les gouts (high tech, équipement de montagne, casino, restaurants...). Je ne suis pas fan. Mais ce n'était pas le but de ma visite. La nature par contre est indescriptible.... Magnifique, démesurée, froide :) (il a neigé aujourd'hui), et pure.

Je suis donc allé à la rencontre de cette belle nature par une petite ballade (5h quand même de marche) dans le parc national de Terre de Feu. C'est sublime ! Le point sur Google (à droite) est pour moi "mon bout du monde" exactement sur la frontière entre Chili et Argentine, au beau milieu de rien, la preuve :

On peut lire sur le panneau "No Trepassing" (ne pas franchir), ben je l'ai fait et j'attends toujours les soldats pour m'y interdire :)

Un petit coin du bout du monde :)

 

Le parc est magnifique, la faune pas peureuse vis à vis de l'homme. J'ai surtout croisé là-bas des sortes de canards ou oies je ne sais pas trop, qui sont toujours en couple, un blanc et un marron. Et puis j'ai aussi croisé des lapins (je me demande vraiment ce qu'ils foutent ici...) ça m'a rappelé l'appart !

Cette grosse marche a bien remplie ma journée et m'a comblé ! Le parc n'était pas non plus bondé de touristes, c'était agréable de s'y ballader. 

Pour ce qui est de la ville, j'en écrirais plus demain, je vais essayer de faire quelques photos (j'ai déjà fait un peu de repérages hier en arrivant). 

J'oubliais, je vais repasser sur France Inter, Allô la Planète ce soir, vers 00h30, s'il y a des courageux qui resteront debout, ils auront la "chance" de m'entendre :)

Pour finir, quelques photos en vrac du parc :

 

 

¡ Hasta Mañana !

© 2003 - 2019 kns7.org | Site réalisé et hébergé par KNet Solutions | Plan du site | Contact